A titre personnel -mais cela n'a rien à voir avec l'objet de ce blog- je crois plus à l'Europe des Régions qu'à l'Europe des Nations ! Et je pense que c'est dans le renforcement des cultures régionales que l'on trouvera le substrat de ce qui fait l'identité européenne... mais c'est vrai que ça n'a rien à voir !

Aujourd'hui deux informations me confortent dans l'idée que ce développement des télévisions régionales serait une sacrée idée d'aménagement du territoire !

  • Première information: la concentration de plus en plus grande de la production hexagonale autour de grosses boites du type Endemol !
  • Deuxième information le bonus colossal -plus d'un million d'Euros à ce jour mais cela ne cesse de croitre- que va représenter pour le Nord et le Centre régional de ressources audiovisuelles le retour sur investissement des "ch'tis " -le film de Dany Boon-. un bonus en or qui va permettre le remboursement des subventions -300000 euros du CRRA et 600000 euros du Conseil Régional-.

Le PS et le FN avaient voté la subvention.
Le PC s'y était opposé !

Tout cela sera réinvesti dans le documentaire et les formats pour les nouveaux médias et notamment les produits pour la télévision mobile.

Alors certes, on ne fait pas les "ch'tis " tous les mois mais c'est tout de même à signaler à nos nouveaux édiles: la télévision régionale et la production locale, ce n'est pas seulement l'affaire des diffuseurs... et des personnels de France Télévisions ! C'est aussi la possibilité de créer des emplois et de vivre au pays.
Profitons des élections pour stigmatiser le manque de propositions des "collectivités locales " sur le sujet. Mais il vrai que l'on peut manquer d'information sur ce qui se passe en région dans ce domaine.
Cela dit je me souviens du silence total du Maire de Paris et des responsables de la région lorsqu'il a été décidé que France 3 Paris Ile-de-France Centre "renonçait " à la télévision locale sur l'agglomération parisienne -après l'ordre de le faire reçu de l'actionnaire- !
On verra dans les mois qui viennent si cette décision favorisera les télévisions associatives.... ou les groupes privés.  Mais on a pas entendu grand chose non plus dans les grandes capitales régionales quand les télévisions privées se sont installées.

Ma réflexion n'est pas anti télévisions privées mais elle vise à réfléchir -et peut être à décider ?- de l'espace à partager entre privé et public.

Autre zone de silence également celle qui consisterait à poser le problème récurrent de la pertinence des découpages de France 3.

J'ai vu que le nouveau maire de Caen -si ne me trompe- était pour le rapprochement des 3 Normandies. A une époque où la gauche dirige la majorité des Régions et des départements peut être serait il envisageable de se poser la question ?

Avant que la commission Cope ne s'en empare pour tourner le problème à l'avantage de la droite ou du "grand capital " !