Le blog d'Yves Loiseau

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 12 juillet 2012

Ainsi est donc née France 24

Aujourd'hui, à la suite d'un nouveau rapport commandé à un fonctionnaire qui a tout de même été le patron d'une des entités concernées, la constitution d'une entité audiovisuelle extérieure est remise en cause malgré les affirmations officielles. La fusion des rédactions de France 24 et de RFI paraît devoir être abandonnée..... Quelle dommage ! Mais on peut dire, en tout état de cause, que l'actionnaire et les patrons successifs ont été incapables d'abord d'expliquer en détail ce qu'ils avaient l'intention de faire avant de former l'une et l'autre des rédactions à la fusion. Les seuls dont on ne parle pas dans cet épisode qui reflète très exactement l'état de l'audiovisuel dans son ensemble, c'est ceux qui se sont imposés comme des professionnels indiscutables : les animateurs de la partie numérique de l'iceberg qui en catimini mais au centre des débats non dits ont amenés une parcelle de « modernisme Â» à une radio et une télé bien classiques par ailleurs.

Tout cet épisode – à travers les pièces que je détiens à titre personnel- vont etre mis en ligne au fur et à mesure sur ce blog........

Lire la suite

Filipetti est elle un ministre du 20eme siecle ?

Apres plus de 10 ans comme membre des conseils d'administrations de l'Audiovisuel public je n'ai que tres tres peu de respect pour ses patrons: donc je me contrefous de l'avenir de Monsieur de Pouzillac qui vient d'être poussé dehors par son actionnaire..... Par contre la décision prise par le gouvernement vis à vis de France 24 et de RFI et, de mon point de vue, une tres très mauvaise décision..... Elle renvoie l'audiovisuel à ce qu'il était avant l'arrivée d'internet et le reflexe de madame Filipetti augure mal de ce que sera l'avenir pour l'ensemble de l'audiovisuel public.... Catastrophique en matière de modernisation industrielle ! Les syndicats -sauf la CFDT- vont être contents la radio reste une radio et la télévision reste une television. Il n'y aura donc pas à bouleverser métiers et qualifications.... Nul de chez nul: ce gouvernement s'affiche comme un gouvernement du 20eme siècle ! Je vais publier dans la soirée mes notes prise à l'occasion de la réunion du Conseil d'administration de France Télévisions qui a débouché sur la création de l'entité audiovisuelle extérieur puis dans les jours qui viennent l'ensemble du dossier puisque en tant qu'administrateur j'avais pris contact avec Bruxelles -Nelly Kroes- et porté plainte devant le Tribunal de Commerce de Paris sur ce dossier ! Quel gachis !