Apres plus de 10 ans comme membre des conseils d'administrations de l'Audiovisuel public je n'ai que tres tres peu de respect pour ses patrons: donc je me contrefous de l'avenir de Monsieur de Pouzillac qui vient d'être poussé dehors par son actionnaire..... Par contre la décision prise par le gouvernement vis à vis de France 24 et de RFI et, de mon point de vue, une tres très mauvaise décision..... Elle renvoie l'audiovisuel à ce qu'il était avant l'arrivée d'internet et le reflexe de madame Filipetti augure mal de ce que sera l'avenir pour l'ensemble de l'audiovisuel public.... Catastrophique en matière de modernisation industrielle ! Les syndicats -sauf la CFDT- vont être contents la radio reste une radio et la télévision reste une television. Il n'y aura donc pas à bouleverser métiers et qualifications.... Nul de chez nul: ce gouvernement s'affiche comme un gouvernement du 20eme siècle ! Je vais publier dans la soirée mes notes prise à l'occasion de la réunion du Conseil d'administration de France Télévisions qui a débouché sur la création de l'entité audiovisuelle extérieur puis dans les jours qui viennent l'ensemble du dossier puisque en tant qu'administrateur j'avais pris contact avec Bruxelles -Nelly Kroes- et porté plainte devant le Tribunal de Commerce de Paris sur ce dossier ! Quel gachis !